Sarod & Cello, folklore imaginaire

Concert
Organisateur
Fondation FARB
Date
vendredi 31 août 2018, 20:00
Lieu
Auditorium FARB

 

                                                     JACQUES BOUDUBAN     

                                                                                                                               OLIVIER NUSSBAUM

 

Sarod & Cello – folklore imaginaire. 

«Ces deux-là tissent leur musique comme autrefois les musiciens du village, mais aujourd’hui, le village c’est le monde.»

 

folklore imaginaire !

Chacun-e a son propre folklore imaginaire ! les musiques qui l’ont ému-e-s, qu’il-elle a aimé-e-s. La source du folklore imaginaire de Sarod & Cello réunit l’ombre d’Iron Maiden et le souffle de Bach, le cri strident de la guitare de Hendrix et le rebec du griot malien, le souffle rauque de Miles et les chatoiements de Ravel. 

Sarod & Cello c’est Olivier Nussbaum au Sarod & Jacques Bouduban au Cello (violoncelle).

Leur musique fait «danser l’esprit», elle est dépouillée et truculente. Elle invite à prendre le temps, à écouter. Elle invente un nouveau continent sonore, un blues-jazz-folklo-afro-hindi-groovy-barocco-méditatif. Voilà une série de concerts pour fêter la sortie de leur premier album.

Ermitage, Jacque Boisodan, Kim Bachmann, MUSIC, NEUCHATEL, Olivier Nussbaum, SAROD&CELLO, cello, india, sarod Jacques Bouduban, Olivier Nussbaum, SAROD&CELLO

Olivier Nussbaum est un musicien intuitif et autodidacte. Après une solide expérience de bassiste électrique, il découvre les sonorités acoustiques de la contrebasse. 
Les différents aspects de la composition, de l’improvisation et de la recherche sonore le captivent et sont les ingrédients qui nourrissent sa démarche musicale au quotidien.
Depuis 2013, Olivier Nussbaum se passionne pour le sadod et la musique hindoustani (nord de l’Inde). Il a la chance de pouvoir étudier la complexité et la profondeur de cet art avec Ken Zuckerman, disciple pendant plus de trente ans du maître Ali Akbar Khan faisant ainsi humblement partie de la prestigieuse Gharana (école) de Maihar.

 

Jacques Bouduban est un musicien éclectique qui vit de sa musique. Il compose pour la scène et pour les spectacles vivants et joue du violoncelle. 
Il rocke et jazze tous azimuts, Montreux In en 1987. Dès 1990, il met en musique spectacles et théâtres, notamment avec Branch Worscham qui l’initie à la scène, au chant et à la comédie.
Cet aventurier étend sa palette musicale au fil des expériences: baroque, classique, traditionnelle, variété, jazz, ethnique, contemporaine. De même que sa palette scénique: acteur, comédien, mime, chanteur, clown…