MOI ELLE NOUS

Concert
Organisateur
Fondation FARB
Date
dimanche 30 octobre 2022, 17:00
Lieu
Auditorium

De Purcell à Berlioz, en passant par Mozart, Verdi, Ponchielli ou Tchaïkovski, c’est un condensé d’émotions fortes qui vous est proposé, une immersion dans des sentiments que seul l’opéra pouvait explorer si intensément. Mais attention, oubliez les clichés ! Ni duos d’amour passionnés ni airs virtuoses. « Moi » et « Elle », ce sont deux femmes, deux voix et surtout deux registres, soprano et mezzo-soprano, dont la confrontation a inspiré les plus grands compositeurs de musique dramatique : séduction, pouvoir, jalousie, charme, mensonge, rivalité, complicité, chantage, complot, légèreté… Célestine Colbert, soprano & Marianne Cuenin, mezzosoprano, accompagnées par Ulysse Fueter au piano vous invitent à cette grandiose, complexe et passionnante exploration de l’âme féminine…

 

AppleMark
AppleMark

Célestine Colbert, soprano, a tout d’abord étudié le violon au Conservatoire de Lausanne, dans la classe de Tina Strinning. À l’adolescence, elle collabore avec plusieurs musiciens lors de concerts de jazz, en tant que soliste vocale. Elle découvre l’opéra à quinze ans et entreprend sa formation professionnelle en chant lyrique à l’Institut de Ribaupierre, dans la classe de Ioana Bentoiu, où elle obtient son diplôme en 2013. Elle a également travaillé avec Jean-Philippe Clerc ainsi qu’avec Carol Vaness(Jacobs School of Music). Parallèlement à ses études musicales, elle a étudié l’histoire de l’art, la littérature française et la musicologie dans les universités de Lausanne et Genève où elle obtient un Master spécialisé en sciences historiques de la culture. Elle poursuit actuellement une thèse de doctorat en musicologie, tout en enseignant le chant. Elle partage également sa passion pour la musique au travers de conférences musicologiques. Célestine a soutenu plusieurs récitals de musique de chambre et d’airs d’opéra, avec des pianistes tels que Jasna Jeremic, Marie-Anouch Sarkissian, Nina Sofronski, Enrico Camponovo, Dan Marginean ou Guillaume Jallut. Elle a été soliste dans plusieurs concerts avec chœur et orchestre. Durant l’été 2014, elle chantait au Verbier Festival Academy sous la direction de Jesus Lopez Cobos. En 2015, elle chante avec l’orchestre de Ribaupierre sous la direction de Juan David Molano, à l’occasion du centenaire de l’Institut de Ribaupierre. Elle se produit en Suisse et à l’étranger (Roumanie, Serbie, Etats-Unis, Angleterre, Grèce). Célestine a fondé l’ensemble vocal Florace avec Florence Renaut et Raphaël Wullschleger, ensemble au sein duquel elle se produit régulièrement. En 2018, elle prend part à la création mondiale de l’œuvre du compositeur suisse Daniel Eisler « Fragments de Sappho » pour quatre voix de femmes et harpe. Elle continue de suivre avec passion l’enseignement de Ioana Bentoiu, son professeur de toujours et mentor.

Marianne Cuenin, Mezzo-soprano, débute sa formation musicale à l'accordéon et dans le milieu des fanfares, dirige alors un brass band et quelques ensembles vocaux. Elle effectue ses études professionnelles de chant au Conservatoire de musique de Sion avec Réginald Boyce et de piano dans la classe de Daisy Bacca. Elle poursuit sa formation à Bâle chez Raymond Anderhuber puis à Lausanne chez Ioana Bentoiu, auprès de laquelle elle suit également plusieurs Masterclass. Femme de la terre dans son quotidien à la campagne, Marianne n’en reste pas moins très active artistiquement, faisant preuve d’une élégante polyvalence. Elle fonde ainsi le duo Les MissTerreRieuses avec Christel Schlüchter. Leur répertoire s’étend de la mélodie à l’opéra, du baroque au XXe siècle. Marianne s’est en outre produite sous la direction de Julien Laloux, Lukas Wanner ou Michael Radulescu. Elle dirige le Groupe Vocal Imagin’Airs qui donne dans le registre de la chanson francophone.

A l’âge de dix ans, Ulysse Fueter commence l’apprentissage du piano à l’Ecole Jurassienne et Conservatoire de Musique, où il progresse pendant six années avant de rejoindre la classe de Roger Duc, pianiste et pédagogue jurassien, qui l’encourage à poursuivre cette voie dans une perspective professionnelle. Après l’obtention de sa maturité gymnasiale au lycée cantonal de Porrentruy en 2011, Ulysse Fueter intègre alors la classe de Paul Coker à la Haute Ecole de Musique de Genève, où il entame un Bachelor puis un Master of arts, terminés en 2014 et en 2016. Durant son cursus à la Haute Ecole de Musique, il suit des cours de musique de chambre avec Gerardo Vila, et participe à de nombreuses masterclasses notamment avec les pianistes Dominique Merlet, Björn Lehmann, Pascal Sigrist, et Gottlieb Wallisch. En parallèle de ses études, Ulysse Fueter est rapidement entraîné vers l’accompagnement et initié à la musique chorale grâce à des chefs de chœurs tels que Jean-Pierre Voisard, Facundo Agudin, Julien Laloux ou Léonie Renaud. Ulysse Fueter se produit aujourd’hui en solo ou en tant qu’accompagnateur d’instrumentistes et de chanteurs, tout en exerçant une activité de professeur de piano et de directeur de chœurs.

 

QUELQUES MOTS SUR LE PROGRAMME...

PURCELL Didon et Enée (1689), duo des sorcières

Les deux sorcières se réjouissent du plan machiavélique imaginé par la Magicienne, reine des sorcières, pour faire tomber la noble Didon.
 
MOZART La Clemenza di Tito (1791), duo Sesto-Vitellia
Vitellia, fille de l’empereur destitué Vitellius, est folle de jalousie quand elle apprend que l’empereur Titus a décidé d’épouser une autre femme qu’elle. Elle convainc donc Sextus, jeune patricien romain, de conspirer contre l’empereur et de mettre le feu au Capitole. L’innocent Sextus, cède à la volonté de celle dont il est épris mais, rongé par le remords, se dénonce finalement auprès de l’empereur qui fait preuve de clémence et lui pardonne.
 
BERLIOZ Béatrice et Bénédict (1862), duo Hero-Ursule
Héro, fille du gouverneur de Messine, attend le retour de Claudio, son futur époux, officier dans l’armée du général Don Pedro, qui vient de remporter une victoire sur les Maures. À la nuit tombante, elle et sa suivante Ursule entament une conversation sur la magie de l’amour qui transforme tout autour de lui.
 
VERDI Aida (1871), duo Aida-Amneris
Amneris, puissante fille du roi d’Egypte, attend le retour de Radamès, celui qu’elle aime, et qui vient de vaincre les Ethiopiens. Elle suspecte Aida, princesse éthiopienne captive, d’être également éprise de Radamès. Elle lui fait donc croire que le vaillant guerrier est mort pour lui révéler ensuite qu’il est encore en vie. La réaction d’Aida parle pour elle et Amneris doit se rendre à l’évidence : elles aiment toutes les deux le même homme. Elle reste froide devant les supplications d’Aida : « Aie pitié de moi, toi qui as tout, toi si belle et puissante. Moi, je n’ai que cet amour ».
 
TCHAIKOVSKY, La Dame de pique (1890), duo Lisa-Pauline
Lisa et Pauline entame une chanson contant les charmes de la douce vie à la campagne. Il s’agit d’une parenthèse douce-amère dans le drame qui se joue pour Lisa : Hermann, l’homme qu’elle aime, est dévoré par la passion du jeu. Cette obsession finira par l’emporter sur son amour pour Lisa qui, désespérée, s’ôtera finalement la vie.
 
MOZART, Così fan tutte (1790), duo Fiordiligi-Dorabella
Tombée dans un piège destiné à prouver que les femmes sont volages (« Così fan tutte », elles sont toutes pareilles), deux sœurs tentent de se mettre d’accord sur lequel des deux jeunes hommes fraîchement débarqués deviendra leur amant : le grand brun ou le blondinet ?
 
PONCHIELLI, La Gioconda (1876), duo Gioconda-Laura
Laura aime Enzo, un noble banni de Venise, avec lequel elle s’apprête à s’enfuir. C’est sans compter sur l’intervention de Gioconda, éprise du même homme. Celle-ci, telle une furie, attaque Laura : « J’aime l’homme que tu aimes, je l’aime comme un lion aime le sang ». À la suite de cette confrontation, Gioconda, s’approchant de Laura, reconnaît en elle celle qui naguère avait sauvé sa mère condamnée au bûcher pour sorcellerie. Elle change donc de plan et décide, la mort dans l’âme, de favoriser la fuite des amants Laura et Enzo. Elle le paiera de sa vie.
 
 

Entrée libre, collecte

Réservation

MOI ELLE NOUS, dimanche 30 octobre 2022, 17h

Remplissez les champs du formulaire

Captcha